Favini, porte drapeau du luxe multisensoriel

Ses gammes Crush et Remake entrent en exclusivité au catalogue du distributeur Inapa.

Faire du papier avec des déchets organiques issus de l’industrie de transformation des fruits et végétaux, c’est possible, et c’est que propose la gamme Crush conçue par Favini et distribuée aujourd’hui en exclusivité par Inapa. La recette de ce papier « alternatif » est la suivante : 15% de déchets organiques (pommes, olives, oranges, noisettes, maïs, kiwi), 30% de fibres recyclées post-consommation et 55% de fibres vierges. Le tout fabriqué avec 100% d’énergie verte — ce qui permet de réduire de 20% l’émission de CO2 — et vous avez un papier certifié FSC parfaitement éco-responsable. Crush se décline en neuf tonalités et six grammages avec enveloppes assortis.


Faire du papier avec des fibres obtenues à partir des procédés de transformation du cuir, c’est aussi possible. Également sorti des labos de Favini et distribué en exclusivité par Inapa, le Remake est un papier né de la fusion de fibres classiques et de cuir. « Un cuir sans chrome et d’origine italienne contrôlée », précise Inapa dans son communiqué. Remake est en fait constitué de 25% de co-produits issus de l’industrie du cuir, 30% de fibres recyclées post-consommation et 45% de fibres vierges. Certifié FSC, il est lui aussi fabriqué à partir de 100% énergie verte. Cinq grammages avec enveloppes coordonnées composent la gamme. Une gamme au toucher velouté grâce aux inclusions de cuir qui affleurent en surface.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s